Manche : il met le feu à sa cuve à fioul en la meulant

Il y a parfois des comportements qui frisent l'imprudence. Ainsi, meuler une cuve à fioul, avec les étincelles que cela risque de produire, le tout à côté d'une chaufferie, ce n'est pas forcément conseillé... C'est pourtant ce qu'a fait un habitant de la rue du Télégraphe, à Montpinchon (Manche), lundi 7 août 2017. Et ce qui devait arriver est arrivé, avec les émanations de fioul, un début d'incendie s'est produit sur la cuve...

Lire la suite : https://www.lamanchelibre.fr/actualite-367711-manche-il-met-le-feu-a-sa-cuve-a-fioul-en-la-meulant

Charente: convoqués à la gendarmerie pour vente de bois de chauffage sur leboncoin !

80 % du commerce de bois de chauffage se fait au noir, entre particuliers. Or, cette pratique est illégale. À Roumazières, trois vendeurs ont été entendus par les gendarmes.

Alain à Cognac propose du chêne et du frêne en 2 m à 30 € le stère. Michel à Angoulême du chêne à 50 € le m3. Vesnes à Pérignac vend du châtaignier à 40 € le m3. À Cellefrouin, Jadeau fixe son prix à 35 € le stère. Sur le site Le bon coin, les annonces de vente de bois par des particuliers ne manquent pas. On en trouve des dizaines sur le département de la Charente. Pour beaucoup de vendeurs comme d’acheteurs, cette réglementation est encore totalement inconnue. Sylvain Lestrade, qui habite aux Pins, achète toujours son bois en regardant sur le Bon coin. «Je ne vérifie pas si le vendeur est un professionnel déclaré ou non, je regarde surtout le prix, l’essence du bois et la possibilité d’être livré ou non». Or, si cette pratique est rentrée dans les usages, elle est, en réalité, interdite...

Lire la suite : http://www.charentelibre.fr/2018/01/14/convoques-a-la-gendarmerie-pour-vente-de-bois-de-chauffage,3193342.php

La cuve à fioul : une bombe à retardement ?

Elles ont pour elles l’autonomie et la facilité d’utilisation. En revanche, une fois installées, difficile – et dangereux – de s’en “ débarrasser ”.

Samedi après-midi, un homme est mort et un autre a été grièvement blessé suite à  l'explosion d'une cuve à fioul dans une maison en cours de rénovation...

Lire la suite sur La Nouvelle République : La cuve à fioul : une bombe à retardement ?

 

Valoriser la sciure de bois en copeaux de chauffage

Pénurie de matière première

À l'avenir, l'augmentation du prix du bois (+ 15% en un an) pose évidemment la question de la ressource.

« Pour 2015 nous avons encore 8 mois de stock sous arrosage, constate le PDG, mais pour 2016 on se pose des questions. Avant la tempête il y avait un volume important de bois qui sortait du massif, si on retrouve cette position cela va détendre les prix. Sinon, on risque d'aller chercher de la matière première en Espagne. En sciage, le prix de la planche est le même qu'il y a plus de vingt ans, alors que la matière première a fait un bon de 36% depuis 2000. Nous tenons les équilibres en valorisant les produits connexes. » ...

Cliquez ici pour afficher tout l'article

Publiée le 20 novembre sur Sud Ouest

Classé dans : Blog - Mots clés : aucun
Fil RSS des articles de cette catégorie